Le badge "Exposant"

Après plusieurs participations ces dernières semaines à différents salons et rencontres dans la région parisienne et ailleurs, il serait bon d’en tirer un bilan.

  • Est-ce utile?

Nous pensons que oui. Autant pour se faire connaitre hors des frontières du web, que pour confronter ses produits au public et ainsi constater les réactions, et prendre en compte les remarques et suggestions. Par exemple, un produit qui visuellement n’attire pas dans la réalité, comment pourrait-il plaire sur le web? Participer à ce genre d’opérations est le moyen de pouvoir toucher un public large et varié, de lui faire découvrir ou l’initier à la cause que nous défendons: le commerce éthique et solidaire pour Soliv’r, la défense des petits artisans et travailleurs palestiniens. Il y a une vie, une réalité en dehors du monde du net qu’il est important de ne pas négliger lorsque que l’on est nouveau et insignifiant face aux grands du web (Pixmania, Cdiscount,…). Cela est d’autant plus vrai lorsque les produits proposés sont particuliers voire méconnus.

  • Est-ce rentable?

Financièrement pas toujours. Quelques fois, les frais de participation peuvent être très élevés (fixés en fonction de la fréquentation et de la popularité  de l’évènement) . Accepter une telle invitation nécessite alors un réel effort budgétaire, tout en espérant rentabiliser la journée de participation. Typiquement, notre dernier salon ne fut pas très rentable financièrement. Toutefois, en terme de communication et publicité, ce fut un réel succès. Donc sur le long terme, participer à ce genre d’évènement peut être très bénéfique lorsque l’on s’y est bien préparé, à l’image d’une vente privée.

  • Est-ce fatiguant?

Oui, extrêmement! Nous comprenons maintenant la tâche difficile que supportent les brocanteurs et les vendeurs sur les marchés: déballer, remballer, attirer, discuter, négocier… c’est usant! Heureusement pour nous, les sources de motivation pour surmonter cette fatigue ne manquent pas. Les réactions des visiteurs en goûtant notre huile d’olive de Palestine, en sentant nos savons de Naplouse ou encore en dégustant notre Zaatar, sont appréciables et redonnent du courage pour continuer à le faire.

  • Comment bien s’y préparer?

Préparer son stand, c’est préparer ses stocks, le matériel nécessaire pour exposer les produits (tables, décors,…), la communication ( flyers, banderoles, fiches produits, étiquettes produits,…), le transport (la voiture seule peut être parfois insuffisante), préparer sa petite monnaie ( c’est LE souci!).

Préparer une exposition, c’est aussi travailler et soigner sa présentation, son argumentaire, connaitre ses produits sur le bout des doigts, c’est savoir être à l’écoute du client, accepter les critiques négatives, être toujours souriant et extrêmement patient… Nous ne faisons pas de la vente de masse, mais privilégions la communication et l’information, et nous avons constaté que cela influait positivement sur les ventes.

  • Conclusions?

Nous espérons pouvoir continuer à participer à ce genre d’évènements qui sont des moments de rencontres et d’échanges importants pour nous, e-commerçant, souvent seuls derrière nos ordinateurs, dont le seul lien avec le reste du monde est les aller-retours incessants à la Poste du quartier!… Bon, nous exagérons un peu mais la réalité n’est pas loin…

Organisateurs d’évènements, pensez à nous inviter!