Mois : juillet 2010

3000 oliviers brûlent à Burin

Des pompiers palestiniens tentent d'eteindre les oliviers en feu

Hier, 26 juillet 2010, des heurts ont éclaté entre policiers et colons israéliens près du village de Burin, dans la région de Naplouse. Ces derniers ont protesté contre la destruction d’une partie des installations illégales, en raison du gel des constructions de colonies décidé par le gouvernement israélien.

Une manifestation de colons a alors dégénéré et ce sont les palestiniens des villages voisins qui en subirent les conséquences. Une centaine de colons israéliens ont incendié un champ d’environ 3000 oliviers dans le village de Kafr Qalil, le feu s’est étendu ensuite au village. Des colons armés ont tirés sur les villageois palestiniens, brisés des vitres de maisons et de voitures.

3000 oliviers en proie aux flammes près de Burin, c’est justement le nombre d’oliviers que nous espérons planter, pour conter ces actes barbares, la pauvreté et les difficultés économiques que subissent les villageois palestiniens.

Il est encore temps d’agir!

Pour planter des oliviers, il suffit de cliquer ici: Planter des oliviers en Palestine.

Source: Palsolidarity.org

Aleesa et les savons de Bethléem

Savon de Bethléem,fabriqué par la coopérative Aleesa.

La coopérative Aseela, située près de Bethléem, est composée de 15 femmes venant de toute la région : des camps de réfugiés de Dheisheh, Aida, Azhar mais aussi de Beit Sahour, de la ville de Bethléem. Elle a été fondée en 2004 pour combattre le manque de ressources des familles vivant dans les camps de réfugiés, aider les femmes palestiniennes à améliorer leur situation et leur permettre d’acquérir des savoir-faire et connaissances.
Il s’agit également de promouvoir à travers le monde les produits traditionnels palestiniens et de construire un réseau solidaire qui diffuse l’information sur la situation en Palestine et défende les droits des palestiniens.

La coopérative Aseela a élaboré des produits de grande qualité. En Palestine, sur les rives est de la Méditerranée, on cultive des olives avec les mêmes méthodes traditionnelles depuis plus de quatre millénaires. L’utilisation de produits disponibles en abondance tels que l’huile d’olive, les fleurs, les épices et les herbes à la fois dans la nourriture, les soins pour le corps et la médecine fait partie intégrante des traditions culturelles palestiniennes telles qu’elles sont toujours pratiquées aujourd’hui. L’huile d’olive provient de fermiers de Qalqilya, de Salfit et de Naplouse. C’est une huile d’olive de qualité, pressée a froid.

Les savons naturels Aseela à l’huile d’olive sont biologiques et fabriqués entièrement à la main, reflétant intégralement les façons de faire palestiniennes à la fois par leur aspect, leur texture et leur fonction.

La coopérative manque encore de débouchés afin de vendre assez de savons et dégager des bénéfices. Les femmes de la coopérative qui le peuvent ont donc un autre emploi. Un des objectifs de la coopérative est également d’acquérir les connaissances pour pouvoir extraire les huiles essentielles de plantes et les mélanger aux savons.

Les savons sont vendus sur le marche local, au Japon, aux USA et aujourd’hui dans notre boutique en France.

Méthode de fabrication

La veille de la fabrication des savons, l’huile est mélangée à la soude caustique et l’eau. La fabrication commence le matin avec une cuisson de 2/3 heures. L’excès de soude et d’eau est éliminé et les savons, encore mous, sont placés dans des moules durant 4 ou 5 heures pour sécher. Ils sont ensuite découpés le jour même (le lendemain ils seraient trop durs) et mis sur des grilles pour finir de sécher.
Une fois le séchage terminé, ils sont polis à la main.

Pour acheter les savons de Bethléem fabriqués par cette coopérative, il suffit de vous rendre dans notre boutique, à la rubrique Bien-être.

Ils ont planté, à votre tour!

L’opération « Planter un olivier en Palestine » est maintenant lancée.

Il ne tient qu’à vous d’en faire un succès en continuant à acheter ou offrir des oliviers. Afin de suivre l’évolution de notre opération solidaire, nous avons mis en place un widget pour connaitre en temps réel le nombre d’oliviers qui seront plantés en Palestine.

Ainsi, depuis le lancement de l’opération, nous pouvons dire que grâce à:

Mouhamed, Solution Shop, Sandrine, Fateh, Baddre-Eddine, Rachid, Ibrahim, Zohra, Souheyl, Djalel, Habib, Corinne, Ghafir, Julie, Kevin, Abdelkhalek, Jérôme, Fahrida, Hélène, Karim, Liliane, Rachida, Mikaël, Yassine, Aïcha, Hafida, Fatima, Najet, Sophia…

Ce sont:

Amis blogueurs et forumeurs, nous vous proposons d’intégrer ce widget pour faire que cette opération soit relayée au maximum. Il suffit d’intégrer le code source suivant:

Planter un olivier en Palestine

3000 oliviers pour des milliers de vies…

On estime que, depuis Septembre 2000, près de 400.000 oliviers palestiniens ont été déracinés ou détruits. Depuis la construction du mur, ce nombre augmente considérablement, puisque tous les vergers environnants sont systématiquement rasés ou rendus inexploitables, les uns après les autres; ou les agriculteurs sont tout simplement destitués de leurs terres.

Les oliviers, symbole du patrimoine palestinien, et leur récolte sont vitaux pour l’économie. De nombreux agriculteurs ont été laissés sans ressources par la perte de leur seule source de revenus et cela a eu un effet dévastateur sur les travailleurs  palestiniens et toute l’économie qui en découle.

Reconnaissant ce besoin, il ne tient plus qu’à la volonté des gens du monde entier pour aider ces Palestiniens. Muslim Hands a donc initié ce projet de plantation d’oliviers en 2003. Aujourd’hui, pour cette année, l’objectif est fixé à 3000 oliviers. Relevons le défi!

L’idée est simple: pour seulement 15 € , Soliv’r en partenariat avec Muslim Hands France vous propose d’acheter ou d’offrir un olivier qui sera planté en Palestine, en votre nom ou celui d’un proche. Nous vous enverrons un certificat de plantation, preuve de votre acte généreux. Ainsi, ensemble, nous pouvons changer la vie de milliers de Palestiniens. Depuis le lancement du programme de plantation, plus de 35.000 arbres ont été plantés pour redonner des moyens de subsistance à des centaines de familles palestiniennes.

Quelques chiffres…

42 %du peuple palestinien vit dans le monde rural, d’où l’importance de créer des sources d’emploi. L’huile d’olive est un des principaux produits agricoles d’exportation. Elle constitue à elle seule, 17 % du PIB agricole et représente une très importante source de revenus pour 70 560 familles (25 % de la population). En 2002, l’aire totale de la production représentait plus de 88 200 hectares d’oliveraies, soit 46 % de la surface agricole et 80 % de la surface totale des plantations d’arbres fruitiers. La production d’huile d’olive, pour les meilleures années, atteint 20 000 tonnes, soit 4 fois la production française, mais à peine 0,8 % de la production mondiale. La moyenne annuelle de consommation d’huile d’olive, en Cisjordanie et à Gaza, est d’environ 8 à 9 000 tonnes. L’olivier reste un atout incontournable pour une stratégie de développement et de souveraineté alimentaire. (Source : Mosquée de Lyon)

Ils plantent des arbres en Palestine, et pourquoi pas vous?

Pour planter un olivier, il suffit de cliquer: Agissons!