Mois : juin 2011

Nouveau design pour le blog Soliv’r

Nous lançons aujourd’hui un nouveau design pour notre blog. Une version bêta, comme les pros (« mais nous sommes des pros !? »). C’est une petite étape en attendant la refonte complète de notre boutique et du blog à venir.

Un petit coup de pinceau pour préparer la suite: de nouvelles couleurs plus proches de notre charte graphique, un thème simple, clair et tendance réalisé par l’équipe Soliv’r. Quelques bugs ont dans le même temps été corrigés. Il est désormais aisé de naviguer sur de très grands écrans. Nous avons pensé aux fans de 22″ et autres dimensions hors norme car Soliv’r mérite d’être en plein écran :)

Bonne navigation et n’hésitez pas à nous faire part de vos impressions!

Des lots à gagner chez Jasmine and Co

Tu as un tajine, tu rêves de tajine, tu manges du tajine? Alors ce billet est pour toi!

Le fameux tajine est au centre d’un jeu lancé par Jasmine and Co, avec des lots à gagner!  Notre zaatar , freekeh, ou maftool de Palestine sont à gagner mais pas uniquement: encens Muslimusk, chaussons Petit Trotteurs, tableaux, créations… C’est un jeu pour les cuisinières, les artistes, les créateurs, les fans de tajine,… mais surtout un jeu pour tous!

Pour jouer, rendez-vous sur le blog de Jasmine and Co!

Original et unique: le keffieh couleur

Keffieh couleur disponible en boutique

Nous avons mis en ligne l’ensemble des keffiehs couleurs reçus dernièrement. Le traditionnel keffieh noir et blanc est certes indémodable, indétrônable, irremplaçable, à posséder à tout prix.  Le keffieh couleur est quant à lui le petit plus qui fera la différence: les couleurs sont uniques, originales. Nous recevons de Palestine les différents keffiehs couleurs en quatre,  trois, deux voire un seul exemplaire.  Autant dire que ce produit solidaire ne sera porté que par vous!

Pour en profiter: http://www.solivr.fr/confection/keffiehs.html

Vos keffiehs entre de bonnes mains

Un employé de la fabrique de keffiehs de Palestine, à Hébron, qui s’attelle aux finitions.

Un employé de la fabrique de keffiehs

Autrefois, la fabrique  palestinienne confectionnait plusieurs centaines de keffiehs par jour, faisait travailler 15 ouvriers à temps plein, et 25 femmes chargées des finitions à leur domicile. Ce qui représentait environ 300 personnes dépendantes financièrement de l’activité de fabrication de keffiehs palestiniens. Aujourd’hui, une centaine de keffiehs sort de la fabrique chaque semaine seulement, avec un employé  à temps plein, ami et associé aux fils Hirbawi.

Crédit (Nir Kafri)