Un employé de la fabrique de keffiehs de Palestine, à Hébron, qui s’attelle aux finitions.

Un employé de la fabrique de keffiehs

Autrefois, la fabrique  palestinienne confectionnait plusieurs centaines de keffiehs par jour, faisait travailler 15 ouvriers à temps plein, et 25 femmes chargées des finitions à leur domicile. Ce qui représentait environ 300 personnes dépendantes financièrement de l’activité de fabrication de keffiehs palestiniens. Aujourd’hui, une centaine de keffiehs sort de la fabrique chaque semaine seulement, avec un employé  à temps plein, ami et associé aux fils Hirbawi.

Crédit (Nir Kafri)