Nous poursuivons notre série avec l’épisode 3. Pour relire l’épisode 2, c’est ici.

Les keffiehs proposés en boutique sont authentiques, et de qualité, nous ne le répèterons jamais assez. Quand les ersatz de keffiehs se contentent d’un imprimé coloré en guise d’originalité,  les keffiehs de la fabrique se démarquent par un fil coloré 100% coton, ce qui en fait un keffieh tendance et super résistant.

Historiquement, le keffieh noir et blanc est le premier conçu. Utilisé par les classes populaires et ouvrières, il servait surtout à se protéger du soleil, de la poussière, de la chaleur pendant le travail ou se protéger du froid en hiver. Les notables, afin de se démarquer, ont commencé à porter le keffieh rouge et blanc. Cette tendance est restée jusque lors. C’est la deuxième couleur la plus vendue en Palestine et ailleurs.

Par la suite, la fabrique se lança dans la fabrication de keffiehs aux multiples couleurs ou entièrement blanc. De l’aveu même du fondateur M. Hirbawi, il s’agit là d’un petit échec, signe que le keffieh noir et blanc seul ne suffit plus pour faire tourner la fabrique. Le keffieh couleur a une histoire récente. Il suit la tendance, il répond à la demande des touristes en visite en Palestine, à celle des plus jeunes palestiniens pour suivre la mode actuelle, mais aussi et surtout, il concurrence les produits chinois.

Au-delà des couleurs, il y a le motif. Le motif original est un motif en losange. De petits losanges pleins, de couleurs noirs, formant de plus grands losanges blancs. Le keffieh rouge et blanc présente un motif rouge plus serré tel un damier. Les keffiehs couleurs vendus par les concurrents ont des motifs beaucoup plus basiques imprimés: des carrés, un simple quadrillage de couleurs, des bandes, des pois, … Bref, un peu de tout mais rien de bien :). Chez Soliv’r, nous préférons l’original, un « must have » avant tout autre keffieh! :)

Crédit