Mois : juin 2012

La cuve

Le savon de Naplouse, c’est un savant mélange entre huile d’olive de Palestine, soude et eau. Une recette à la fois simple et efficace. Le mélange se fait dans une cuve. Cette cuve est ensuite chauffée pendant de longues heures.

En 1940, le savon était encore mélangé à la main de cette façon. Aujourd’hui, c’est un moteur électrique qui réalise cette tâche, un peu comme la machine à pétrir du boulanger.

Les nouveaux keffiehs couleurs en ligne

Les keffiehs couleurs sont disponible dès maintenant sur notre boutique.

Certains keffiehs couleurs se sont cachés pendant quelques jours mais les voici en ligne, now.

C’est une quinzaine de coloris différents que nous proposons cette fois. Toujours aussi originaux, nos keffiehs de Palestine sont disponibles, comme à chaque fois ici: keffiehs couleurs. Il y en a pour tout les gouts: du rose, du violet, du noir, du bleu, du gris, des couleurs chaudes, froides, de saison, estivale, hivernale… Bref, il y a du choix!

Le savonnier et son compas

Un peu de mathématique pour la préparation de nos savons de Naplouse à l’huile d’olive. Après avoir présenté la méthode pour étaler le savon chaud et le découper, voici celle utilisée pour préparer la découpe.

Un simple compas, dont l’écartement choisi reste fixe, est posé sur le savon étalé. Puis, à chaque rotation du compas, la pointe enfoncée dans le savon laisse un repère. Une fois toute la longueur et la largeur de la dalle parcourue, on tend un fil imprégné de colorant entre chaque repère. Ce fil est alors plaqué sur la dalle ou claqué afin qu’une trace colorée, ici rouge pour nos savons, se dépose sur le savon.

On obtient alors un quadrillage parfait, sur toute la surface, prête à être découpée. Cette trace rouge est celle que l’on peut parfois retrouver sur nos savons de Naplouse. Elle disparait dès la première utilisation.

Page suivante »