C’est ce genre de vidéo, proposée par le PHCR de Gaza, qui nous pousse à poursuivre nos actions.  Cet agriculteur palestinien de Gaza explique comment il a perdu toutes chances de vendre le fruit de son travail au fil des années d’occupation. Cultiver sans pouvoir vendre si ce n’est sur le marché local ou pour les proches, c’est la seule opportunité qui s’offre à ces agriculteurs palestiniens.