L’huile d’olive de Palestine, la touche fraicheur de vos salades!

Salade et huile d'olive de Palestine

C’est toujours l’été, il fait toujours beau et toujours chaud, alors pourquoi ne pas en profiter pour réaliser de délicieuses salades palestiniennes et les agrémenter de za’atar et surtout d’une vinaigrette à base d’huile d’olive de Palestine pour la touche fraîcheur?

La base d’une bonne vinaigrette est ultra simple: une cuillère de vinaigre (ou jus d’agrume) pour deux à trois cuillères d’huile d’olive, de Palestine bien sûr. C’est dire si la qualité de celle-ci est importante pour une vinaigrette. L’huile d’olive palestinienne est idéale, puisque pour profiter pleinement de sa saveur, il est conseillé de la déguster telle quelle, sans cuisson. Mélanger, assaisonnez: c’est déjà prêt! Pour des proportions plus généreuses, il suffit de doubler, tripler la dose d’huile d’olive de Palestine. On a tendance à l’oublier, mais la vinaigrette s’utilise aussi bien pour les crudités que pour les légumes cuits, mais aussi pour rehausser un plat fade.

S’il s’agit là d’une vinaigrette classique, il est possible de les égayer en y ajoutant des herbes (zaatar, persil, herbes de Provence, ciboulette…), ou en variant le vinaigre. Le vinaigre de framboise est absolument délicieux, le vinaigre de riz apporte une jolie note asiatique ou seulement un jus d’agrume comme un filet de jus de citron ou d’orange frais. Citons également la moutarde, le fromage blanc (ou yaourt, crème) le gingembre, le miel et les échalotes rappées qui feront merveille!

N’oubliez pas: le secret d’une bonne vinaigrette: faire d’abord fondre le sel dans le vinaigre, car celui-ci ne se dissout pas dans l’huile. Bien mélanger les ingrédients. La conserver au frais. Et c’est tout!

En photo, notre première salade en Palestine, en plein cœur de Jérusalem. Un long voyage, une journée difficile, un petit régal: légumes frais, huile d’olive, homos, pain, vivement le plat!