douane

Nous avons récupéré les keffiehs couleurs, non sans mal! Nous nous attendions à devoir payer plus pour cette fois, une petite intuition…. mais payer 2 fois plus non!! Le manque de transparence des autorités douanières et de leur fonctionnement nous sidère. Chacun se renvoie la balle, transporteur et douanes… Comment est il possible de taxer un produit non taxable? Au pire, comment est il possible d’appliquer un taux qui n’est pas celui indiqué dans la base de donnée officielle (TARIC) ?

Si le contexte était différent, nous aurions refusé la marchandise plutôt que de payer ce surplus, c’est du vol! Nous ne voulons pas pénaliser notre fournisseur et notre but est de soutenir avant tout l’économie palestinienne. Mais nous ferons la réclamation. Le préjudice commence à peser lourd…car ce n’est pas la première fois. Fatiguant…