« Ben…euh….les keffiehs…comment dire? Ils arrivent en fait…euuh…de Palestine. Oui, de Palestine. C’est loin la Palestine, ça prend du temps, y’a la guerre et tout quoi… » :/

bobines

Cela sonne faux? La réalité est que nous sommes à chaque fois gênés de répéter que nous attendons, tout comme vous, l’arrivée de nos keffiehs made in Palestine. L’attente est longue, trop longue. La fabrique ne nous aide pas dans le sens où elle ne communique  que très peu sur ses difficultés, la situation sur place, l’avancement de la fabrication, etc… alors nous répondons simplement que nos commandes sont en cours de fabrication, toujours.

Aujourd’hui, nous avons appris que nos keffiehs partaient fin de semaine. Sachez aussi que nous avons changé notre façon d’importer pour éviter les problèmes de douane récurrents. On paie des amendes, on subit des rétentions inutilement et qui au final nous coûtent très cher, trop. De ce fait, le coût de revient du keffieh risque d’augmenter. Cette augmentation sera répercutée sur le prix de vente final, peut être d’un euro, pas plus. Nous le répétons très souvent, nos marges sont réduites. A chaque grosse variation des coûts, le prix de revente varie obligatoirement. C’est le principe même du commerce solidaire. On achète au juste prix, on revend au juste prix. On vous tient informés dès que nous aurons de nouvelles précisions sur l’arrivage. Merci à tous pour votre patience!