Mois : mars 2017

Le freekeh, tu ne sais pas ce que c’est?

Tu souhaites nous aider, autrement qu’en plantant des oliviers (ce qui est déjà pas mal en soit), mais tu ne sais pas ce qu’est le freekeh palestinien?

freekeh

No problem, en quelques liens, nous allons te montrer en quoi cette céréale palestinienne est une tuerie culinaire. Au sens figuré bien sur, car au sens propre, ce sont plutôt les palestiniens qui galèrent au quotidien à labourer leur terre. Entre les pénuries d’eau, les difficultés à contourner le mur ou les checkpoints fermés, les agriculteurs palestiniens luttent! Le made in Palestine a un prix et nous nous battons pour qu’ils puissent exister!!!

Du blé

Le freekeh, c’est du blé récolté vert, concassé et grillé. On l’utilise pour faire la chorba frik, chez les algériens notamment. Mais c’est aussi une base, l’équivalent du riz ou du boulgour par exemple. Il sert d’accompagnement pour une multitude de plats moyen-orientaux. Notamment le très connu Maqloubeh, le plat servi retourné!!

Healthy!

Et c’est surtout une source de fibres, de protéines, et de nombreux autres bienfaits, clamé dans tous les magazines tendances. Facile a préparer et bon pour la santé, le freekeh devient naturellement la céréale à la mode… encore aujourd’hui! Alors, faites vous du bien!

70 oliviers financés!

Nous avons lancé notre opération de sauvetage et vous avez déjà répondu présent!!

trees70

Vous avez financé 70 oliviers à planter en Palestine en à peine une semaine! C’est une marque de confiance qui nous touche. Nous avons fixé un objectif de 700 oliviers à planter en Palestine, afin de pouvoir rembourser notre dette.

Cet objectif est tenable car nous avons planté au plus fort de notre activité environ 2000 oliviers par an, sans publicité, sans aucune communication, si ce n’est votre volonté d’investir dans ce qu’il y a de plus cher pour un palestinien: ses oliviers, sa terre.

En photo, il s’agit d’un agriculteur palestinien, bénéficiaire du programme de plantation d’oliviers. Ses oliviers lui ont été remis en début d’année 2015, et aussitôt plantés. Une nouvelle source de revenu. Une nouvelle récolte d’olive en perspective.