Catégorie : Histoire

Mon vieil olivier, ce Rumi

Un olivier vieux de plusieurs siècles, en Palestine, ça donne ça:

rumi-tree-olivier

Un olivier plusieurs fois séculaires est appelé « Rumi » en Palestine. Rumi, un mot arabe faisant référence aux Romains ayant occupés Jérusalem et la Palestine il y a quelques siècles de cela. Ces arbres existent encore en Palestine et produisent des olives et une huile d’olive rare et excellente Il paraitrait même que le plus vieil olivier du monde se trouve en Palestine. Imaginez simplement leur histoire. Et dire qu’ils sont parfois brulés ou déracinés…quelle tristesse!

Nous allons bientôt vous proposer une huile d’olive produite à partir de ces arbres plusieurs fois centenaires. Nous avons hâte.

La cuve

Le savon de Naplouse, c’est un savant mélange entre huile d’olive de Palestine, soude et eau. Une recette à la fois simple et efficace. Le mélange se fait dans une cuve. Cette cuve est ensuite chauffée pendant de longues heures.

En 1940, le savon était encore mélangé à la main de cette façon. Aujourd’hui, c’est un moteur électrique qui réalise cette tâche, un peu comme la machine à pétrir du boulanger.

Le savonnier et son compas

Un peu de mathématique pour la préparation de nos savons de Naplouse à l’huile d’olive. Après avoir présenté la méthode pour étaler le savon chaud et le découper, voici celle utilisée pour préparer la découpe.

Un simple compas, dont l’écartement choisi reste fixe, est posé sur le savon étalé. Puis, à chaque rotation du compas, la pointe enfoncée dans le savon laisse un repère. Une fois toute la longueur et la largeur de la dalle parcourue, on tend un fil imprégné de colorant entre chaque repère. Ce fil est alors plaqué sur la dalle ou claqué afin qu’une trace colorée, ici rouge pour nos savons, se dépose sur le savon.

On obtient alors un quadrillage parfait, sur toute la surface, prête à être découpée. Cette trace rouge est celle que l’on peut parfois retrouver sur nos savons de Naplouse. Elle disparait dès la première utilisation.

A Jénine, des champs, des oliviers

La région de Jénine, au nord de la Palestine, est réputée pour être le grenier de la Palestine. Tout y pousse ou presque. Les terres sont  fertiles, le climat y est favorable. Chaque espace est cultivé.

Dans les plaines, les herbes aromatiques, les céréales, fruits et légumes. En hauteur, à flanc de collines, les oliviers. Pas une montagne sans oliviers plantés en étage, 1 rangée d’oliviers par étage, jusqu’au sommet.

Page suivante »