Mot-clef : Algérie

Freekeh…indémodable!

Le freekeh, indémodable!

freekeh

 

Frik, frikeh,… la céréale indémodable! On, ou plutôt Paris-Match, vous en parlait déjà en 2010 !

Cueilli encore vert, le blé est trié, décortiqué, lavé puis séché. Il est ensuite concassé dans un moulin en pierre dans la tradition palestinienne et grillé. Ces opérations longues et fastidieuses en valent la peine, car le freekeh a un saveur unique qui ne peut se remplacer. En Algérie de l’est, on ne saurait faire de la chorba sans frik!

Très utilisé dans la cuisine orientale en général, il entre dans la composition de nombreuses recettes irakiennes, libanaises, palestiniennes… Nous ne pouvons que vous conseiller le célèbre freekeh syro-libanais, d’une simplicité confondante à faire et délicieux! Vous pouvez aussi simplement en farcir vos légumes et vos viandes.

Votre lettre et certificat Bionoor

Planter en Algérie, c’est toujours possible via notre boutique: planter pour compenser nos effets néfastes sur l’environnement, planter pour éduquer, planter pour développer, planter pour enrichir,… En échange, recevez un certificat faisant acte de votre action, plus une lettre expliquant l’opération, de la part de Bionoor.

Alors plantez! Mais plantez sans attendre: je plante un arbre en Algérie.

Planter un arbre en Algérie

Nous vous en proposions il y a quelques temps, ils sont de retour: les arbres à planter en Algérie, en partenariat avec Bionoor, agriculture biologique et compensation carbone. Planter un arbre pour préserver l’agriculture traditionnelle et la nature, l’idée est là.

Ces arbres sont plantés dans des cours d’écoles, dans le but d’éduquer les jeunes à préserver leur terre, qu’ils aient conscience au plus tôt de la sauvegarde de l’environnement, du réchauffement climatique, des conséquences de la déforestation. Ces enfants seront les garants de ces arbres, qui donneront des fruits. Ces fruits seront des milliers d’arbres qui seront plantés par la suite, c’est le but de ce programme de « reforestation pédagogique ».

Planter des arbres pour éduquer, pas seulement. Planter pour compenser les émissions de carbone est le deuxieme volet de ce programme. Réduire les effets néfastes de nos déplacements quotidiens ou de notre consommation en plantant des arbres.

En Algérie, les arbres sont plantés dans la région de Taghit, dans la Wilaya de Béchar, dans le Sahara Algérien. La dernière opération de plantation a été réalisée il y a peu de temps: Bionoor plante 1000 arbres en Algérie. L’objectif est de renouveler ce genre d’opération dans une dizaine de wilayas.

Plus besoin de pelles et de pioches, on s’occupe de tout, il suffit juste de cliquer! :)

Bionoor plante 1000 arbres en Algérie

1000 arbres plantés en Algérie

C’est avec grand plaisir que nous vous annonçons la plantation de 1000 arbres dans le sud algérien. Notre partenaire Bionoor, grâce à qui nous proposions des dattes ainsi que les arbres à planter, publie un compte rendu de l’opération sur son blog.

C’est ainsi que nous apprenons que 100 arbres ont été plantés pour remplacer des arbres qui n’ont pas « pris » lors de la précédente opération à  Taghit, 700 arbres ont été plantés dans des écoles près de Bechar, à Béni Abbes, puis 200 arbres ont été données à des agriculteurs pour lutter contre l’avancement du Sahara et préserver ainsi les terres agricoles.

Pour en lire d’avantage, rendez vous sans plus tarder sur le blog de Bionoor!

Page suivante »