Mot-clef : Compensation carbone

Novembre 2015 – 340 oliviers à planter en Palestine

Inutile d’attendre la COP21 pour agir pour la planète, il suffit de planter des oliviers en Palestine!

treesforlifenovembre2015

340 oliviers financés en Novembre 2015 permettront, en plus d’aider des agriculteurs palestiniens, d’aider à la préservation de notre planète. Et ce n’est pas une blague.

On l’a tous appris à l’école, les arbres consomment le CO2 que nous produisons. Or, c’est ce CO2 qui crée un effet de serre , et donc le réchauffement climatique. Alors plus il y a d’arbres, moins il y a de CO2 dans l’atmosphère. Donc plus on plante des oliviers en Palestine, mieux la planète se portera, mieux la Palestine se portera! CQFD. Et là, verser quelques larmes aurait un réel sens.  Un grand merci à tous ceux qui plantent des oliviers à nos côtés. :)

Brainstorming pour un commerce vert

Chez Soliv’r, nous réfléchissons en ce moment: on dessine, on gomme, on gribouille, on re-gomme… On planche dur. Bref, on « brainstorm » quoi ;)

Nous faisons du commerce éthique, solidaire et responsable, c’est notre but premier. Le top est qu’en plus de cela, celui-ci soit certifié équitable et biologique. Mais mieux encore serait qu’il devienne écologique et respectueux de l’environnement. Pour cela, nous envisageons une compensation carbone, par le biais de plantation d’arbres. L’arbre a pour particularité d’emmagasiner le CO2 présent dans l’air et le transformer en oxygène.

Comment?

Sur la prochaine version de notre site, nous pensons mettre un outils pour comptabliser le nombre de kilomètres parcourus par nos produits, du producteur jusqu’à notre boutique, et de celle-ci jusqu’au client. Puis, par un savant calcul super complexe à deux chiffres après la virgule, nous déterminerons le nombre d’arbres qu’il faudra planter pour compenser le gaz carbonique rejeté durant le transport. C’est un premier pas vers un commerce vert. Qu’en pensez-vous?

Reste à trouver la formule gagnante pour que nous puissions rentrer dans nos frais, tout en faisant un geste pour notre environnement. D’autant que le partenaire pour compenser notre carbone est déjà tout trouvé. Suivez mon regard -> … et cliquez .

Planter un arbre en Algérie

Nous vous en proposions il y a quelques temps, ils sont de retour: les arbres à planter en Algérie, en partenariat avec Bionoor, agriculture biologique et compensation carbone. Planter un arbre pour préserver l’agriculture traditionnelle et la nature, l’idée est là.

Ces arbres sont plantés dans des cours d’écoles, dans le but d’éduquer les jeunes à préserver leur terre, qu’ils aient conscience au plus tôt de la sauvegarde de l’environnement, du réchauffement climatique, des conséquences de la déforestation. Ces enfants seront les garants de ces arbres, qui donneront des fruits. Ces fruits seront des milliers d’arbres qui seront plantés par la suite, c’est le but de ce programme de « reforestation pédagogique ».

Planter des arbres pour éduquer, pas seulement. Planter pour compenser les émissions de carbone est le deuxieme volet de ce programme. Réduire les effets néfastes de nos déplacements quotidiens ou de notre consommation en plantant des arbres.

En Algérie, les arbres sont plantés dans la région de Taghit, dans la Wilaya de Béchar, dans le Sahara Algérien. La dernière opération de plantation a été réalisée il y a peu de temps: Bionoor plante 1000 arbres en Algérie. L’objectif est de renouveler ce genre d’opération dans une dizaine de wilayas.

Plus besoin de pelles et de pioches, on s’occupe de tout, il suffit juste de cliquer! :)

Plantez en Afrique

Plantez en Afrique et recevez ce magnifique certificat témoignant de votre geste:

Certificat de plantation Bionoor

Au delà d’un certificat, planter, c’est:

– une action responsable

– une action éducative

– un geste pour l’environnement

Nous vous proposons de planter en Afrique, dans des écoles, en partenariat avec Bionoor. En Algérie, au Sénégal ou au Congo, plantons des arbres fruitiers:  néfliers, amandiers, abricotiers, citronniers, figuiers, poiriers, pruniers…

En plantant, on compense notre carbone rejeté, c’est une autre forme de lutte contre le réchauffement climatique. On éduque les jeunes générations en plantant ces arbres dans les cours d’écoles. Ces enfants apprendront à prendre soin de leurs arbres, comprendront  l’importance d’un arbre pour leur avenir, pour leur terre et pour la planète.

Ces arbres donneront des fruits, ces fruits feront le bonheur de ces enfants à l’heure du déjeuner ou pour les gouters.

Pour découvrir comment se déroule les plantations et appréciez les bienfaits sur les écoliers, nous vous proposons de visionner quelques vidéos des précédentes opérations de plantation en Algérie ou au Sénégal.

Place à l’action: je plante un arbre fruitier en Afrique.

Page suivante »