Le SAV, tout un métier.  Retour d’expérience…

sav

Notre précieux conseil à qui souhaite démarrer un e-commerce aujourd’hui: ayez un service après-vente à la hauteur ou gardez votre sang-froid!

Au lancement de notre boutique il y a 6 ans maintenant, l’achat sur internet était différent, occasionnel, réfléchi. Vous, clients, étiez indulgents quant au rapport qualité / prix des produits, les délais de livraison, les conditions de retour, le temps de réponse à vos sollicitations,…

Puis sont arrivés les gros sites de vente en ligne, et acheter sur internet est devenu un acte banal du quotidien. Alors vous, clients, avez changé vos habitudes. Plainte sur plainte, réclamation sur réclamation, retour de colis sur retour. Il n’y a plus de distinctions entre une e-boutique d’à peine 1 salarié et 0 prestataire, et des mastodontes de plusieurs centaines de salariés et autant de prestataires pour vous livrer dans les 24h un produit hyper-bon-marché-top-qualité-à-prix-incroyablement-cassé-avec-retour-gratuit. Les habitués des achats sur ASOS, Cdiscount, Amazon,… et autres, on les reconnait.

Mais par pitié, faites la distinction! Si nous devions arrêter notre projet, c’est en partie à cause de cela. Recevoir des email agressifs, sans aucune forme de politesse, des insultes, des réclamations répétées, etc…. cassent le moral, détruisent un petit commerce! Imaginez vous acheter une baguette chez le boulanger et revenir le lendemain lui faire rétorquer méchament, voire vulgairement que son pain n’était pas assez cuit? Auriez-vous juste le courage de le faire d’ailleurs? Non, certainement pas. Le prendrait-il bien? Non plus. Mais un email, c’est tellement facile.

Alors comprenez. Acheter une paire de basket chez Sarenza ou un t-shirt chez Asos, vous y mettez le prix, peu importe la réduction. Ce prix comprend une marge importante pour ne pas que vous ayez à payer les frais d’envois, les frais de retour, avec un service contentieux prêt à tout pour ne pas que vous laissiez un avis négatif trainé sur la toile. Nos prix comprennent à peine un salaire et les coûts d’achat des marchandises en Palestine, soit le strict minimum pour vous proposer un produit solidaire, à prix raisonnable.

On ne peut pas tout avoir. Acheter de l’éthique ou juste payer un prix sur une étiquette, faut faire un choix.

Les concernés se reconnaitront. Nous saluons et remercions tous les autres. Ceux qui prennent le temps de nous écrire leur satisfaction ou encouragement après chaque commande, et cela même si le keffieh est abîmé, même si le colis a pris 3 ou 4 jours de plus pour arriver, même si la datte n’est pas parfaite…. Ceux aussi qui achètent et qui ne disent rien mais soutiennent, par leurs achats, une recommandation, une pensée, une invocation. Merci.