Mot-clef : Savons

Pack de 4 savons de Naplouse

Nous aider tout en aidant nos amis palestiniens, c’est possible autrement qu’en plantant des oliviers grâce à notre pack de 4 savons de Naplouse.

savons de naplouse

Ce n’est pas un savon d’Alep

Nous avons lancé un pack de 4 savons de Naplouse pour nous aider à rembourser nos dettes. Dans ce pack, 4 authentiques savons de Naplouse à l’huile d’olive de Palestine!  Ce ne sont pas des savons d’Alep, ni des savons de Marseille. Mais bel et bien des savons palestiniens. Beaucoup confondent. Ils se ressemblent, la recette est souvent la même. Cependant, l’origine et la qualité de l’huile d’olive utilisée font toute la différence.

L’huile d’olive de Palestine

L’huile d’olive palestinienne est parmi les plus réputées au monde. C’est le corps gras utilisé dans la recette ancestrale du savon de Naplouse. Aujourd’hui, une grande majorité des savons dits « traditionnels » utilisent des corps gras souvent d’origine animale pour réduire les coûts de fabrication. L’huile d’olive est l’élément essentiel pour que le savon soit efficace et source de bienfaits pour la peau.

Un savon pour tout!

Le savon de Naplouse est idéal pour le lavage des mains, du corps ou des cheveux. Il fait tout et les résidus de savon pourront aussi vous aider à faire le ménage! Eh oui, en Palestine, les savonneries revendent les restes de savon, les savons cassés pendant la fabrication. En effet, ils sont broyés et revendus au kilo comme produits ménagers!

Savon naturel ou pas

Qu’est ce qu’un savon naturel?

savon naturel

Nous proposons des savons de Naplouse, 100% naturels, fabriqués à Naplouse comme son nom l’indique, en Palestine. Il est comme tout savon naturel, fabriqué à base d’un corps gras, de l’huile d’olive de Palestine dans le nôtre, d’eau et de soude. D’autres savons auront en plus des additifs tels que des parfums, des conservateurs, des produits chimiques, etc…

Le savon dit « naturel » dans sa composition ne peut contenir que des produits non transformés chimiquement, à l’exception d’un seul: l’hydroxyde de sodium, autrement dit la soude.

Autrefois, la soude était naturelle, issue d’une plante.  Mais aujourd’hui, ce n’est plus le cas dans les savons notamment, sauf dans de rares cas. En effet, la soude naturelle est chère à produire pour des volumes de savons importants. Alors qu’on parle de savon naturel maintenant, on sous-entend l’utilisation de soude caustique ou d’hydroxyde de sodium. C’est devenu en quelque sorte une norme.

Le savonnier et son compas

Un peu de mathématique pour la préparation de nos savons de Naplouse à l’huile d’olive. Après avoir présenté la méthode pour étaler le savon chaud et le découper, voici celle utilisée pour préparer la découpe.

Un simple compas, dont l’écartement choisi reste fixe, est posé sur le savon étalé. Puis, à chaque rotation du compas, la pointe enfoncée dans le savon laisse un repère. Une fois toute la longueur et la largeur de la dalle parcourue, on tend un fil imprégné de colorant entre chaque repère. Ce fil est alors plaqué sur la dalle ou claqué afin qu’une trace colorée, ici rouge pour nos savons, se dépose sur le savon.

On obtient alors un quadrillage parfait, sur toute la surface, prête à être découpée. Cette trace rouge est celle que l’on peut parfois retrouver sur nos savons de Naplouse. Elle disparait dès la première utilisation.

La spatule et le couteau

Voici deux instruments hyper importants pour un savonnier de Naplouse, souhaitant produire un savon à l’ancienne! Un couteau faisant office de gabarit pour obtenir des savons à la taille souhaité et une spatule pour étaler convenablement le liquide encore chaud sur la dalle.

Au préalable, on délimite une surface avec des cales, le mélange huile d’olive, eau et soude est versé sur un film de papier très fin, puis étalé sur toute la surface. Le couteau est alors utilisé pour garantir une épaisseur de savon rigoureusement identique sur toute la dalle.

Ces outils sont utilisés pour la fabrication de nos savons, dans une petite savonnerie artisanale de Naplouse. Nous vous en dirons d’avantage au fil des billets de blog.

Page suivante »