Mot-clef : Sumac

Zhourate, Freekeh et Sumac

Les dernières nouveautés: zhourate, freekeh et sumac de Palestine!

epices

On vous le disait, nos dattes medjoul n’étaient pas arrivées seules de Palestine.

Nous vous annonçons la mise en ligne sur notre boutique de 3 nouveaux produits:

Il y a quelques années, nous les proposions déjà à la vente puis nous avons stoppé. Mais suite à une demande de plus en plus forte de votre part, nous les avons réimporté.  Profitez-en, les quantités sont limitées!

Zaatar palestinien – le sumac

Le zaatar palestinien, nous vous l’avons présenté, mais trop succinctement à chaque fois. C’est un mélange d’épices moyen oriental. Savez-vous ce que se cache derrière son goût délicat, parfumé, ensoleillé?

sumac

Apres la découverte de la marjolaine, c’est autour du sumac. De couleur rouge, le sumac est le fruit d’un arbre que l’on trouve beaucoup au moyen-orient. Les baies de sumac sont séchées et broyées pour donner une poudre. Injustement méconnu, le sumac est synonyme de bonne vie en Iran, et à juste titre! Au delà de son goût fruité, acidulé, le sumac vous fera bénéficier de ses vertus diurétiques, antipyrétiques et antiseptiques. En plus de potassium, il contient également du calcium, du magnésium et du phosphore. Le sumac est aussi antioxydant! On l’utilise de façon très simple: il est saupoudré sur les plats, le riz, les viandes, etc… et entre évidemment dans la composition du zaatar palestinien.

Zaatar jordanien, restaurant libanais

Le zaatar jordanien est la variété de zaatar la plus répandue en France et notamment chez les restaurateurs libanais. Il est réputé pour être l’un des meilleurs. Mais ça, c’était avant.

zaatar-wild

Le zaatar, pour rappel, est un mélange d’épices: sésame, thym, sumac, marjolaine. Le tout est grillé à l’huile d’olive de Palestine et séché puis conservé pendant une très longue période dans le cadre d’une consommation quotidienne. Les restaurateurs libanais avec qui nous échangeons nous expliquent que sur le marché parisien (le plus important, en rapport direct avec le nombre de restaurants libanais présents dans la capitale et la région parisienne), il est difficile de trouver mieux que le jordanien. « Avez-vous testé le palestinien, le notre plus particulièrement? ». Et là, c’est l’étonnement. Ces derniers sont impressionnés de la qualité et du goût du zaatar proposé. Mais une fois que nous abordons la question du prix, là les traits du visage se tendent. Les amis, qualité et made in Palestine, cela a un coût. Le secret du zaatar palestinien comme nous le confirme notre fournisseur réside dans son huile d’olive ainsi que les proportions du mélange. La réputation de l’huile d’olive de Palestine n’étant plus à faire, CQFD. Notre zaatar est aussi préparé de façon traditionnelle. Les paysans et villageois palestiniens préparent le mélange qu’ils revendent aux épiciers.

Page suivante »