Mot-clef : Zaatar palestinien

Zaatar palestinien – le thym

Apres avoir présenté la marjolaine, le sumac, c’est autour du thym. C’est le troisième ingrédient entrant dans la composition du zaatar palestinien.

thym-zaatar

Tout le monde connait cette petite plante qui fait des miracles sur notre corps. Elle est connue et utilisée dans toutes les médecines traditionnelles du monde, et dans toutes les cuisines du monde. Nous allons donc surtout vous parler d’un point particulier. Lorsque nous exposons, une très large majorité comprennent le zaatar palestinien comme du thym séché et broyé. Or ce n’est pas le cas. En effet, le zaatar signifie thym en arabe. C’est ainsi que l’on appelle cette plante dans les pays arabophones. Mais au Moyen-Orient, le zaatar ou zaatar baladi est aussi le mélange traditionnel. Le thym seul peut se consommer en infusion par exemple, ce n’est pas le cas du zaatar palestinien. Le zaatar palestinien, libanais, syrien… est utilisé comme épice pour relever les plats à base de viandes, poissons, sauces,.. Donc prenez garde, pas d’infusion avec notre zaatar palestinien! :)

Zaatar palestinien – le sumac

Le zaatar palestinien, nous vous l’avons présenté, mais trop succinctement à chaque fois. C’est un mélange d’épices moyen oriental. Savez-vous ce que se cache derrière son goût délicat, parfumé, ensoleillé?

sumac

Apres la découverte de la marjolaine, c’est autour du sumac. De couleur rouge, le sumac est le fruit d’un arbre que l’on trouve beaucoup au moyen-orient. Les baies de sumac sont séchées et broyées pour donner une poudre. Injustement méconnu, le sumac est synonyme de bonne vie en Iran, et à juste titre! Au delà de son goût fruité, acidulé, le sumac vous fera bénéficier de ses vertus diurétiques, antipyrétiques et antiseptiques. En plus de potassium, il contient également du calcium, du magnésium et du phosphore. Le sumac est aussi antioxydant! On l’utilise de façon très simple: il est saupoudré sur les plats, le riz, les viandes, etc… et entre évidemment dans la composition du zaatar palestinien.

Zaatar palestinien – la marjolaine

Le zaatar palestinien, nous vous l’avons souvent présenté, mais trop succinctement à chaque fois. C’est un mélange d’épices moyen oriental. Et savez-vous ce que se cache derrière son goût délicat, parfumé, ensoleillé?

zaatar-pal

Passage en revue des propriétés des plantes et oléagineux fabuleux qui constituent le zaatar palestinien. On commence par la marjolaine, une plante, qui ressemble un peu à la menthe, dans son utilisation, mais qui n’en est pas. Elle contient un certain nombre de vitamines (K, E), du fer et du calcium. Elle est la plante anti stress par excellence. Elle est calmante et relaxante, mais régule également les troubles digestifs. En effet, elle est très souvent consommée en infusion (préalablement séchée au soleil) pour faciliter la digestion. En Palestine, en tisane (mélangée à d’autres plantes), elle est connue sous le nom de Zhourate.  Nous en proposions il y a pas mal de temps déjà, mais le producteur ne fournissant plus ou pas assez, nous avons arrêté.  En bref, la marjolaine, une plante qui ne peut que vous faire du bien ;)

Pizza au zaatar

Le zaatar palestinien pour vos pizza, et pourquoi pas!!

pizza-zaatar-solivr

Le zaatar pour agrémenter vos pizza, voila une bonne idée! Le zaatar palestinien est l’un des plus réputés au monde. Ce mélange de thym, sumac, sésame et marjolaine est parfait pour épicer une grande partie de vos plats! Ici sur une pizza, c’est un régal! D’autant qu’à priori, il serait l’un des produits phares de cette année 2014. En effet, les spécialistes prédisent une tendance pour les produits et plats du Moyen-Orient. Le zaatar en fait partie, et ce n’est pas nous qui allons contredire cette prévision!! :) Il est tellement consommé au Moyen-orient qu’il est devenu inévitable. Si vous avez mangé dans un restaurant libanais, juste une fois, alors forcément, vous avez déjà goûté à ce délicieux mélange.

« Page précédente Page suivante »