Bientôt la fin?

Vous avez tous remarqué notre absence. Involontaire, celle-ci résulte de difficultés à faire tourner la boutique. Au départ, Solivr n’était qu’une petite idée née en 2008. Celle-ci s’est transformée en entreprise grâce à vous, à vos commandes et votre soutien. Un grand merci.

Au fil du temps et du nombre grandissant de vos commandes, il fallait faire un choix: s’y mettre à fond et à temps plein ou tout arrêter. Arrêter, ce n’était pas l’ambition alors nous avons essayé de nous structurer, nous salarier.

Les difficultés liées au contexte palestinien ont commencé à être trop nombreuses, entrainant des ruptures de stocks importantes. Nos produits n’étant pas dispos toute l’année, notamment les keffiehs palestiniens, les revenus furent diminués mais pas les charges! Ces dernières sont devenues supérieures à nos recettes. Le gong sonne, nous sommes tombés KO, fin du game! Nous avons stoppé le salariat avant de s’endetter lourdement et pris du recul pour définir la suite du projet.

Mais les dégâts sont là. Aujourd’hui, nous avons quelques dettes auprès de nos partenaires palestiniens que nous espérons rembourser rapidement. Une relation de confiance s’est établie depuis ces nombreuses années et ils comprennent notre situation. Ils souhaitent que l’on continue le travail ensemble, mais nous hésitons. Qu’en pensez-vous?

Deux solutions:

  • rembourser ces dettes et arrêter l’activité. Trop triste…
  • passer la main à qui souhaite poursuivre le projet avec la même ambition, la même détermination, de longues années encore.

Une idée? Nous attendons vos retours et vos conseils pour prendre notre décision. Et si d’éventuels repreneurs sont intéressés… la porte est ouverte.

Trees for Life 2016 – Bilan

Nous venons de recevoir le rapport de l’opération Trees for Life 2016!

treesforlifebilan

Les oliviers ont été plantés, pour notre plus grande joie ! Cette année, la PFTA, l’association palestinienne partenaire et organisatrice du projet, a distribué 13542 arbres (quelques amandiers parmi le lot) à 250 agriculteurs, dans 20 villages différents de Cisjordanie!

Grâce à votre générosité, environ 2000 oliviers ont été financés et nous sommes la troisième organisation génératrice de dons, derriere la très importante fondation anglaise Zaytoun (UK et Canada).

250 agriculteurs, soit 250 familles, soit plusieurs milliers de palestiniens directement concernés par cette plantation! Un grand merci à tous! Les  certificats n’ont pas encore tous été envoyés aux participants et mais cela sera chose faite d’ici peu. Les oliviers ont été distribués et plantés, les agriculteurs bénéficiaires sont heureux alors nous le sommes.

Un Ramadan sans dattes

Impossible!

dattesRamdan

Nous voilà presque à un mois de Ramadan (qui devrait débuter aux alentours du 6 juin 2016). Le repas de rupture du jeune est un moment privilégié, partagé en famille et avec des proches. Il convient traditionnellement de « casser » le jeûne avec une datte, savez-vous pourquoi?

L’organisme, privé de nourriture toute la journée, a besoin de sucre d’assimilation rapide. Riche en calories, en fibres et en sucres, la datte est LE fruit pour recharger vos batteries. En effet, le sucre de la datte est transformé en hydrates de carbone dans le corps, qui est la base de l’énergie.  La datte contient presque 2g de minéraux et oligo-éléments, soit 2 à 3 fois plus que les fruits frais.

Il existe un millier de variétés de dattes, mais la datte Medjoul n’a pas volé son titre de « reine des dattes ». Plus grande et plus charnue que ses soeurs, elle laisse la concurrence loin derrière. Les nationalistes, passez votre chemin, elle n’a pas de rivales :). Pensez donc à vous approvisionner en dattes Medjoul made in Palestine, et ce autant pour éviter la quasi traditionnelle rupture de stock que pour apprécier son fondant et son moelleux! Avec ou sans Ramadan, avant ou après, pour une source saine en nutriments, la datte medjoul est ce qu’il se fait de mieux!

Dattes, alliées contre le froid

Les dattes: nos meilleurs alliées durant le printemps l’hiver!

dattes

Froid, pluie et grisaille. L’humeur n’est pas à la fête en ces temps d’hiver… Le printemps n’est pas là, mais la datte, elle, est bien là, en stock,  et elle peut vous revigorer! Sa couleur dorée, sa chair fondante et son goût de miel… Hum, ça ne vous rappelle pas un peu le soleil?

Pour faire simple, ce fruit est hautement énergétique, riche en vitamine C et en fer: tout ce qu’il faut pour lutter contre le froid. On vous propose juste un petit miracle énergétique en fait, rien que ça. N’oubliez donc pas de glisser quelques dattes dans votre sac avant de sortir! Plus utile encore qu’un parapluie, ou presque… D’autant que le froid semble s’installer encore un peu, la douceur du printemps a refusé catégoriquement de faire son apparition.