Septembre 2014 – 156 oliviers à planter en Palestine

L’opération d’achat d’oliviers à planter en Palestine se poursuit.

olivetree-old

Au cours du mois de Septembre 2014, vous avez acheté 156 oliviers à planter en Palestine! Ces oliviers feront partis des 1544 autres oliviers qui seront plantés en Janvier 2015, donc très bientôt. Merci pour votre participation. La récolte des olives en Palestine s’est achevée. Bientôt, vous pourrez apprécier le fruit d’une année de travail, ou beaucoup plus, des agriculteurs en Palestine.

Nouvel arrivage de keffiehs palestiniens

Les keffiehs made in Palestine sont disponibles en ligne.

keffieh-green

Nous venons de recevoir de nouveaux keffiehs palestiniens, tout droit venus de Hébron. Des nouveautés mais aussi quelques keffiehs déjà présentés. Tous les modèles sont disponibles dès maintenant ici : keffiehs palestiniens

Le temps se gâte. La pluie, le froid, le vent font leur retour tout doucement. C’est le moment de sortir vos plus beaux keffiehs et montrer votre solidarité et votre soutien à une économie palestinienne encore fragile!

Récolte des olives

La saison de récolte des olives est lancée en Palestine.

blow-olive

Octobre et Novembre sont les deux mois privilégiés pour récolter les olives en Palestine. Notre partenaire, la Palestinian Fair Trade Association est sur le terrain, auprès des agriculteurs palestiniens pour récolter le fruit d’une année de travail. La récolte des olives se fait de façon traditionnelle dans toute la Palestine. Les agriculteurs et leurs familles arpentent leur champs d’oliviers, montent aux arbres, secouent les branches. On trie manuellement (en secouant et soufflant) les olives du feuillage, comme sur la photo. Cette saison s’annonce exceptionnelle, comme chaque année de toute façon :). L’huile d’olive de Palestine est juste l’une des meilleures au monde. Nous sommes actuellement en rupture de stock sur notre huile d’olive biologique et équitable. Nous attendons simplement de recevoir l’huile d’olive issue de cette nouvelle récolte 2014.

Crédit: Palestinian Fair Trade Association.

Dattes medjoul véritablement palestiniennes

On nous questionne quasi tous les jours sur l’authenticité de nos dattes palestiniennes. On vous réponds, toujours.

palestinian-man-dates

On nous a envoyé un article pertinent sur le trafic de dattes medjoul produites dans des colonies israéliennes mais achetées et distribuées par des commerçants palestiniens. Un article paru sur le très sérieux middleeastmonitor.com et traduit par l’Agence Media Palestine à lire ici:

http://www.agencemediapalestine.fr/blog/2014/09/25/produits-en-palestine-le-nouveau-slogan-pour-vendre-les-produits-israeliens/

Les faits sont graves. Notre réponse:  nous importons des dattes medjoul 100% palestiniennes, de la production à la distribution. Nous sommes au courant de ce phénomène et travaillons avec un partenaire palestinien en qui nous plaçons toute notre confiance. Nous avons les documents officiels attestant l’origine de nos dattes, que nous affichons sur ce blog à chaque arrivage. Nous comptons plus sur la confiance en notre partenaire qu’à des documents qu’il est possible de falsifier comme vous avez pu le lire. Notre partenaire palestinien, de par son passé, ne souhaite nullement collaborer avec israel et met donc un point d’honneur à ne leur venir en aide d’aucune manière. Il prospecte pour nous des producteurs palestiniens à qui il achète directement les dattes, les conditionne et nous les envoie. Par le passé, nous avons eu un problème avec un producteur ayant menti. Bien que nous ayons payé les dattes en avance, notre partenaire a bloqué l’envoi des fausses dattes palestiniennes en s’apercevant de la tromperie du producteur.

En toute transparence, nous avons demandé à notre partenaire ce qu’il pensait de cet article, bien que connaissant déjà sa réponse. La voici, en anglais, que nous vous traduisons rapidement plus bas:

« I have read the article and i can confirm that there is a lot of traders buying from israelis farmers and then send the product out of the borders . But you have to know that:

1- when i want to buy dates from Palestinian farmer i have to take « EURO 1″ from  Branch Customs , as usual they send with me an employee of the Ministry of Agriculture to check the dates in the farm. To see if the farmer bought any dates from israel’s  farms or really the dates are from his farm.

2- each farmer has limited quantity to sell  yearly , but more than his farm can produce .

3- the Palestinian government strongly prevent any farmer from buying from israeli farms and if they found  any one buying from them it will be like catastrofe for his future in business .

4- I know that the israeli dates is cheaper than the Palestinian and many  of business men are making a huge money, but my Principle can’t allow me to do that »

——————-

« J’ai lu l’article et je confirme qu’il y a beaucoup de commerçants qui achètent auprès de fermes israéliennes et exportent les dattes en dehors du pays. Mais tu dois savoir que:

1. Quand je veux acheter des dattes à des agriculteurs palestiniens (pour l’export), je dois me procurer l’EURO 1 (le document que nous avons en notre possession indispensable pour garantir l’origine des dattes) au département des douanes, et comme toujours, ils envoient avec moi un employé du ministère de l’agriculture pour contrôler les dattes à la ferme. Afin de constater si l’agriculteur n’achète aucune dattes à des fermes israéliennes et que les dattes proviennent de ses champs.

2. Chaque agriculteur a des quotas de vente annuels, mais supérieurs à ce que sa ferme peut produire.

3. Le gouvernement palestinien empêche fortement les fermiers à acheter aux israéliens et s’il constate que certains leurs achètent, c’est la fin de leur business.

4. Je sais que les dattes israéliennes sont moins chères que les dattes palestiniennes et beaucoup de commerçants gagnent de grosses sommes d’argents, mais mes principes m’empêchent de faire cela!

———————-

D’autres questions :)?

Nous demandons à nos lecteurs de diffuser le message. Il existe des produits 100% palestiniens, sans aucun doute. Il faut les faire connaitre et les acheter. La désinformation et l’ignorance se répandent trop vite, même parmi les plus fervents militants, défenseurs de la cause palestinienne, qui  ignorent ou nient l’existence de produits strictement made in Palestine. Et c’est très grave.